Notice

Promenade en bateaux

Promenade en bateaux

Promenade en bateaux

Mal de mer : la recette d'un vieux capitaine

L'été est une saison propice aux activités de plein air.  Profitons-en , car ça passe vite.  Plusieurs de nos lecteurs et lectrices nous ont fait part de leur problèmes saisonniers. Une, nous écrit:  "Mon mari est un friand de la navigation de plaisante mais dès que je mets le pied sur son bateau, je ressens des nausées, à plus forte raison si la mer est houleuse.  Pouvez-vous m'expliquer ce que je pourrais bien faire pour apprécier ces voyages qui deviennent vite intolérables."

Tout d'abord, une petite explication est indispensable.  Dans la cavité qui contient l'ouïe, à la base du crâne, système complexe relié à des canaux semi-circulaires, il y a du liquide.  En déplaçant la tête dans un sens ou dans l'autre, ce liquide se promène dans les dits canaux et transmet au cerveau des informations diverses.  En plein roulis, le simple fait de pencher la tête à droite et à gauche, provoque des interférences (ou confusion) dans les canaux semi-circulaires, déclenchant, chez beaucoup de personnes, un début de vertige accompagné de nausées plus ou moins prononcées.  La recette que je veux vous donner me viens d'un vieux capitaine de chalutier qui bourlingue du côté de la Gaspésie.  Il paraît qu'elle vaut son pesant d'or.

1-    Évitez les mouvements brusques;
2-    Épousez, autant que vous le pouvez, le mouvement du bateau;
3-    Si vos malaises persistent, avalez une cuillerée à soupe d'huile de ricin, ce que vous pourriez faire avant de monter sur le bateau;
4-    Mangez parcimonieusement en sélectionnant, bien sûr, tous vos aliments;
5-    Tous les aliments contenant des colorants artificiels doivent être automatiquement éliminés;
6-    Ne touchez pas à l'alcool;
7-    N'encombrez pas votre appareil digestif; si vous devez partir en croisière et que vous le savez d'avance, faites une petite cure préliminaire;
8-    Une fois à bord, évitez de participer aux manoeuvres;
9-    Si les malaises persistent, étendez-vous sur une couchette (ou sur le pont) en économisant tous vos mouvements;

10-  Les huiles essentielles peuvent vous être d’un grand secours, il existe des synergies disponibles en roll-on pour faciliter la prise, en toute situation

11-  Une bouillotte sur les pieds et une autre sur l'abdomen, pourra vous soulager.

Enfin, vous pourrez également demander à votre conjoint de vous enrouler dans une bande d'étoffe serrée qui comprime l'abdomen.  Vous avez des chances de faire une croisière supportable, à condition, et c'est là le facteur le plus important, que votre appareil digestif ne soit pas encombré.

Et pour le reste, à la grâce de Dieu!  La vie de bateau est excitante et je plains bien sincèrement tous ceux-là qui ont le coeur sur les lèvres dès les premiers roulis.  Tous les sports ont leurs inconvénients, mais il n'y a pas de commune mesure entre un mal de dos passager et un mal de mer qui vous donne l'impression que votre dernière heure est arrivée.

11 juillet 2020