Le fer et le corps humain

Le fer et le corps humain

Le fer et le corps humain

On sait que le fer est un élément indispensable à la vie. C'est notamment l'élément qui assure l'oxygénation des cellules de l'organisme. Ce dernier contient environ 5 grammes de fer. Or, c'est dans l'hémoglobine des globules rouges du sang que l’on trouve les deux tiers de ces 5 grammes de fer.

Le fer transporte l'oxygène des poumons vers les tissus. Il est indispensable à l’activité des muscles. Un individu qui manque de fer, se sent physiquement fatigué, manque d'énergie et est vite à bout de souffle. Ses performances physiques sont réduites et les efforts sont pénibles.

Quelle quantité de fer doit-on trouver dans notre alimentation chaque jour ? La norme officielle est de 8 mg dans le cas des hommes, de 14 mg dans le cas des femmes qui sont normalement menstruées et de 7 mg dans celui des femmes ménopausées. Les menstruations entraînent des pertes de fer très significatives qui doivent être comblées par un apport accru en fer.



Augmenter l'absorption du fer

Les interrelations qui existent entre les vitamines et les minéraux sont nombreuses. Dans le cas de l'absorption du fer, on sait que la présence de la vitamine C joue un rôle capital.

Si on prend par exemple un hamburger avec un supplément de vitamine C de 50 mg, l'absorption en fer est de 0,55 mg alors qu'elle n'est que de 0,32 mg sans vitamine C. Alors qu’avec une salade de légumes, accompagnée de 45 mg de vitamine C, l'absorption du fer est de 0,40 mg. Sans la vitamine C, elle n'est que de 0,16 mg.

Il est donc sage de prendre avant chaque repas un supplément de vitamine C. On s'assure ainsi d'une meilleure absorption du fer contenu dans nos aliments.

29 mai 2015
Commentaires