Comment protégez-votre peau du froid ?

Comment protégez-votre peau du froid ?

Comment protégez-votre peau du froid ?

Comment protégez-votre peau du froid ?

De par son contact direct avec l’environnement, la peau est l’un des organes les plus exposés du corps. En plus d’avoir un rôle de barrière pour protéger les organes internes, elle régule également la température du corps.

Quels sont les effets du froid sur la peau ?

Lorsqu’il fait froid, il devient plus difficile pour la peau de contracter ses vaisseaux pour empêcher la pénétration du froid, sans parler des attaques extérieures liées comme la pollution ou le calcaire des eaux avec lesquelles vous la rincez.

Conséquence, votre peau est agressée. Elle s’assèche, devient rugueuse et se met à peler.

 

 

Pourquoi la peau réagit de cette façon ?

Pour mieux le comprendre il faut savoir que l’épiderme forme la couche supérieure de la peau. Il est composé de quatre sous-couches, pour former une barrière protectrice. Tous les mois, cette barrière se régénère grâce au kératinocytes, un ensemble de cellules actives qui constituent 90% de l’épiderme.

Les kératinocytes, se forment dans l’épiderme au niveau de la base, puis remontent vers les couches supérieures. Elles agissent ensuite avec les acides gras pour libérer les déchets. Ces déchets malgré leur nom peu flatteur, ont un rôle d’hydratants naturels (NMF).

Lorsque les kératinocytes arrivent à maturité, ils meurent et se transforment en cornéocytes. Les acides gras et les NMF, les cornéocytes forment alors la couche supérieure de l’épiderme. Aussi appelée cornée, c’est cette dernière couche de l’épiderme qui protège la peau des agressions externes et qui permet de maintenir son hydratation.

C’est pourquoi les changements climatiques ont un impact conséquent sur le cycle de régénération des cornéocytes. Lorsque le climat est humide et froid, il peut être responsable des douleurs, de fissures et de squames douloureux (fines lamelles épidermiques qui se détachent lors d’affection de la peau), qui se manifestent souvent en hiver

 

PEAU SÈCHE

 

Quels sont les bons automatismes ?

Tout d’abord, sachez que le chaud ne sera pas le meilleur allié de votre peau. Et encore moins l’humidité.

Munissez-vous d’un humidificateur pour contrôler le taux d’humidité dans votre maison.

Un diffuseur peut faire l’affaire ! Et c’est encore mieux si vous y ajouter des huiles essentielles purifiantes et bonnes pour la peau comme l’huile essentielle de Pamplemousse ou encore d’Eucalyptus.

 

Pensez à hydrater votre peau, après votre toilette, au réveil et au coucher.

 

Au-delà d’être hydratée, votre peau à besoin d’être nourrie et protégée pour faciliter la régénérescence des cellules.

Optez donc pour des soins naturels, à base de plantes et d’huiles végétales qui agiront en douceur. Vous pouvez même créer le votre par exemple. Pour ça il vous suffit d’avoir de l’huile d’amande douce et quelques gouttes d’huiles essentielles*.

 

Pour une efficacité optimale, on vous conseille des soins à base de collagène. En effet, le collagène est la protéine structurale la plus abondante du corps humain.

Naturellement présent dans l’organisme, il assure l’élasticité, le renouvellement de tous les tissus de la peau et permet de lutter contre le vieillissement de la peau.

 

 

Pour aller plus loin…

Buvez. Il est conseillé de boire tout au long de la journée en moyenne 1,5 litre d’eau minérale. L’eau va favoriser une hydratation en interne et nettoyer votre organisme (en facilitant l’évacuation des déchets par les urines).

Laissez votre peau respirer. Limitez l’application de maquillage qui pourraient obstruer les pores et permettre l’infiltration de produits chimiques dans l’épiderme.

Enfin pensez à protéger votre peau des UV. On a tendance à les oublier lorsqu’il fait froid, mais ils sont bien présents ! Sachez que l’huile de coco est une bonne protection de base.

 

 

*Les huiles essentielles sont à manipuler avec précaution. Nous vous conseillons de consulter un aromathérapeute ou un livre d’aromathérapie avant application orale et/ou cutanée.

19 décembre 2019