Notice

Le cholestérol c’est bon. Trop de cholestérol peut être néfaste

Le cholestérol c’est bon. Trop de cholestérol peut être néfaste

Le cholestérol c’est bon. Trop de cholestérol peut être néfaste

Les corps gras se retrouvent dans la plupart des aliments que nous consommons. Ils sont nécessaires à la production de l'énergie. Ils permettent de produire la chaleur dont notre corps a besoin, protègent nos organes internes et constituent une source de vitamines.

Le cholestérol présente une structure moléculaire qui lui confère certaines propriétés des corps gras. Il est absolument nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme. Celui-ci tire le cholestérol de deux sources différentes : le foie en synthétise une partie, le reste provient des aliments. Le cholestérol est présent dans tous les tissus animaux ; on ne le trouve pas dans les végétaux.

Pourquoi peut-il être parfois dangereux ?

Tous les corps gras alimentaires subissent des transformations digestives dans le petit intestin : ils sont brisés en éléments plus petits. Le cholestérol ne subit pas ces transformations. Il est tout simplement émulsifié par la bile et assimilé au niveau du petit intestin.

Dans le sang, le cholestérol est insoluble. C'est d'ailleurs sous cette forme qu'il est utile au système nerveux. Par contre, dans les artères, il ne peut pas être éliminé ; il doit attendre d'être utilisé. S'il s'y trouve en excès, il risque de se déposer dans les vaisseaux sanguins. Il contribue alors à rétrécir ceux-ci et à les durcir. Le sang circule donc plus difficilement dans les vaisseaux sanguins, la pression artérielle est plus haute et le cœur s'use prématurément à tenter d'activer la masse sanguine.

C'est donc le cholestérol en excès qui est dangereux. S'il se trouve dans le sang en quantité limitée, le cholestérol ne peut causer aucun problème. La solution consiste donc à maintenir un taux de cholestérol sanguin normal.

Trois moyens efficaces pour contrôler le cholestérol

  1. Le premier moyen se trouve dans une alimentation équilibrée. Il faut réduire considérablement la consommation de gras animaux. Tous ces gras, comme on le sait, contiennent du cholestérol. Ainsi, les viandes grasses, la crème et le beurre devront faire l'objet de certaines restrictions.
  2. Le deuxième moyen se rapporte à l'exercice physique. On peut brûler l‘excès de cholestérol en faisant plus d'exercice. Sur ce plan, cependant, il faut bien comprendre que l'exercice doit être intensif. Le simple fait de faire quelques mouvements de gymnastique est bien insuffisant.
  3. Le troisième moyen consiste à prendre régulièrement un supplément de lécithine. La lécithine empêche le cholestérol de se déposer dans les artères. C'est un émulsifiant de toute première valeur qui peut permettre d'éviter de sérieux problèmes cardiovasculaires.
4 février 2014
Commentaires